Il est rappelé qu’actuellement seuls les Vietnamiens « rapatriés », c’est à dire les personnes âgées ou mineures et celles dont le visa expire, ainsi que les diplomates, les chefs d’entreprise, les investisseurs et les experts, bénéficient d’une autorisation d’entrée au Vietnam.

Un élargissement est envisagé prochainement, au profit de tous les Vietnamiens, et des étrangers « parents », père, mère, époux, épouse, et enfants, de Vietnamiens, avec une restriction éventuelle selon les pays de provenance (pays considérés comme « sûrs »).